JS nav_user :
$_SESSION[nav_user] :

Le projet comme champ d’aventure contemporaine…

Ce bâtiment a fonctionné pour nous comme un passage initiatique :

  • Dans la qualité que peut apporter un site à un programme et réciproquement.
  • Dans la stratégie du montage de l’équipe pour faire face aux demandes du Conseil Général.
  • Dans l’apprentissage des rapports de forces qui s’exercent à travers un projet.
  • Dans la complétude extrême du projet et l’augmentation des ressources et compétences.
  • Dans le magnifique jeu d’apprentissage de conduite d’orchestre que peut réaliser l’architecte quand il reste à sa place, observateur et acteur indépendant dans l’acte de bâtir.
  • Dans le sentiment fort qu’une œuvre architecturale est parfois mimétique à la croissance de l’homme : l’architecte père du concept, le laisse grandir en lui, le confronte à la réalité à travers l’acte de bâtir, le construit, non pas pour en faire sa chose mais pour l’offrir à ceux qui vont le parcourir, y travailler et l’utiliser. L’émerveillement suscité par la capacité du projet à s’enrichir grâce à l’expertise des différents acteurs et à vivre ensuite sa propre existence.

La plénitude de ce projet m’a toujours ravi. À travers son histoire, sa complexité et l’extrême attention portée à ses diverses échelles et sujets, c’est un projet complet par excellence. D’abord l’urbain, le territoire, la trame urbaine, le sens de la reconstruction de la ville sur elle même. Ensuite l’évidence de la fonctionnalité, l’entrée publique, le parking, l’entrée logistique, les réserves, les espaces de consultations. Enfin, la qualité de mutualisation de deux équipements au sein d’un même projet, le sens intrinsèque de son parti qui ne triche pas avec la réalité du programme, ses performances fonctionnelles liéés à la tradition de la consultation d’originaux. La capacité à mettre en œuvre des espaces urbains d’accompagnement ouverts sur la ville : jardin et parvis. Dans les détails également : à travers l’opportunité de conduire le visiteur grâce à une signalétique originale et artistiquement novatrice ou encore la capacité de dessiner son cœur et de choisir la totalité de son aménagement mobilier.

Avoir le sentiment d’avoir livré une somme cohérente, qui transcende celui qui y travaille et ravit l’usager.

Par Pascal Laporte

Découvrez le futur quartier de la créativité
et de la connaissance, à Toulon

Plus d’informations sur le Quartier Chalucet