En opposition à un urbanisme du tout identique. Déjà requalifié partiellement par l’arrivée du tramway, ce bâtiment signal s’inscrivant dans la géométrie du quartier, entend continuer cette requalification.

Le projet, à l’échelle du grand paysage, se développe comme un parcours initiatique qui va du plus « public » au plus « privé », du plus clair au plus obscur, de l’exposition ouverte à tous, aux trésors des archives.

Information

  • competition
    2002
  • localisation
    Montpellier (34)
  • coût prévisionnel
    45.8 M€HT
  • surface utile totale
    33 900 m2

maitrise d’ouvrage

  • Conseil Général 34

maitrise d’oeuvre associée

  • Nebout architecte
  • Cometec
  • Verdier
  • Maliver
  • Knidel
  • BETAPS paysagiste
  • Mazet et associés économie

crédits photographies

  • infographisme : Golem Images (Xavier Depaule)