Une plaque épaisse sculptée par la lumière.
Il s’agit d’un projet méditerranéen qui affirme l’idée de masse et de protection tout en restant ouvert, articulé autour de patios, espaces privilégiés pour les rencontres où la végétation est abondante parfois même luxuriante.
En lévitation au-dessus des digues, le volume initial, d’apparence compact, va être perforé dans la totalité de son épaisseur pour offrir des ambiances et des usages différents. Une image publique à l’échelle du futur quartier.

Information

  • competition
    2002
  • localisation
    Le Caire (Egypte)
  • coût prévisionnel
    21 M€HT
  • surface utile totale
    17 000 m2

maitrise d’ouvrage

  • Ministère des Affaires Etrangères

maitrise d’oeuvre associée

  • Mazet et associés, OTH Méditerranée, Labeyrie Roger

crédits photographies

  • infographie : Golem