12/2021 Publication

Lauréat appel à projets «L’Avenir de la rade de Toulon»

Dans le cadre de l’appel à projet « L’Avenir de la rade de Toulon – De Mayol à Pipady », lancé par la Métropole Toulon Provence Méditerranée, le groupement formé par Eiffage Immobilier (mandataire), Icade Promotion, les agences d’architecture Corinne Vezzoni et associés, Snøhetta et HYL Paysagistes, a été désigné lauréat du Lot 1 « Toulon Port 3.0 », ancien site de la DCNS, mardi 7 décembre 2021.

Cet appel à projets dont la désignation des lauréats de 2 lots a été annoncée hier, s’inscrit dans la vaste opération de requalification urbaine et paysagère d’un périmètre de 44 hectares au sein de la rade de Toulon, entre le stade Mayol et la plage de Pipady.

Conçu par les agences Corinne Vezzoni et associés et Snøhetta, HYL paysagistes, le Lot 1 « Toulon Port 3.0 » repose sur une triple ambition : ouvrir la ville sur la rade, constituer une porte d’entrée majeure depuis la mer et développer un projet paysager inscrit dans la trame urbaine et les usages toulonnais.

Architecte urbaniste mandataire de l’écoquartier Chalucet Toulon, l’agence Corinne Vezzoni et associés travaillera à nouveau aux côtés de ses partenaires sur un grand projet urbain structurant pour Toulon :
« Nous sommes ravis de pouvoir à nouveau travailler sur un projet majeur qui raconte la reconquête de Toulon vers la mer et retrace son histoire et son passé militaire.
Tout notre travail a été de retrouver la mémoire de ce lieu et d’offrir l’accès à la mer en plein coeur de villle. Une nature méditerranéenne envahit l’ensembe du site autour des thèmes de l’eau sous toutes ses formes : eau douce, eau salée, eau de pluie, plantes aquatiques et thalassothermie », explique Corinne Vezzoni.

La naissance d’un nouveau quartier ouvert sur la mer

Le projet lauréat du Lot 1 « Toulon Port 3.0 » constitue une première étape structurante dans l’évolution qui s’engage des terrains militaires de la DCNS.
Afin d’inscrire le site dans le prolongement du centre-ville et d’offrir aux toulonnais de nouvelles perspectives sur la rade, le projet s’articule autour de deux « promenades », véritables colonnes vertébrales de l’est de la rade : d’une part, « la promenade littorale » longeant le bord de mer et d’autre part, la « promenade urbaine » cheminant le long des grands axes depuis l’hôtel de ville jusqu’à Pipady.

En partenariat avec la Banque des Territoires (co-investisseur), le groupement propose sur un site de plus de 3 hectares un nouvel ensemble urbain, permettant d’ouvrir la ville sur la rade, qui développera 59 000 m2 de constructions et comprendra une grande mixité d’usages :

• Un grand parc public de près de 2 hectares, ouvert sur la mer, véritable îlot de fraicheur,
• Un nouveau lieu culturel inédit situé dans la Halle Marine qui sera rénovée incluant notamment l’Océanaute, un espace de culture scientifique immersif conçu avec la Cité des sciences et de l’industrie et la Fondation Tara Océan,
• Un hôtel-spa 4* haut de gamme Marriott,
• Un ensemble hybride mixant co-living et co-working,
• Des espaces de travail adaptés aux nouveaux usages,
• Un hall des expositions en partenariat avec GL events,
•Des commerces, équipements sportifs indoor, restaurants, une brasserie locale… formant un parcours animé et attractif.

Une stratégie énergétique innovante

En réponse à l’ambition environnementale portée par la Métropole Toulon Provence Méditerranée, ce projet, qui se veut exemplaire, reflètera les stratégies bas carbone portées par  le groupement pour une ville plus durable, sobre et résiliente.

Conçu selon la démarche Quartier Durable Méditerranéen, le projet tirera parti des atouts du site en développant avec Dalkia Groupe EDF un réseau de thalassothermie utilisant l’énergie renouvelable de la mer pour chauffer et rafraichir le quartier, en déployant avec le groupe VEOLIA une démarche exemplaire d’économie circulaire, et en renforçant la biodiversité locale avec l’accompagnement de CDC Biodiversité.