À partir d’une surface identique à celle du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (72 x 72 m), il traite de la question de l’épaisseur. Contrairement au musée qui représente le côté visible de l’institution, le bâtiment des réserves développe ce qui ne se voit pas. Les réserves, c’est l’envers du décor, c’est le secret conservé. Ce grand monolithe de béton rugueux tel un morceau de roche, est sculpté dans son épaisseur pour permettre à la lumière naturelle d’y pénétrer.

Information

  • livraison
    2004 livraison 2013
  • localisation
    Marseille (13)
  • coût prévisionnel
    15 M€HT
  • surface utile totale
    13 033 m2

maitrise d’ouvrage

  • Ministère de la Culture et de la Communication
  • Icade Titulaire du Partenariat Public Privé

maitrise d’oeuvre associée

  • AURA / A. Jolivet (architecte associé suivi chantier)
  • Ingerop (BET)

crédits photographies

  • David Huguenin

+ Également